Moto

Gants de moto : quels critères prendre en compte pour effectuer un bon achat ?

Loin d’être de simples gadgets à porter pour le plaisir, les gants de moto sont des accessoires indispensables pour tout bon motard. Ils servent principalement à protéger les mains du motocycliste contre divers traumatismes, notamment les brûlures, les fractures, les coupures, mais aussi contre le froid. Pour être en mesure de jouer convenablement ces différents rôles, les gants de moto, qu’ils soient ordinaires ou chauffants doivent être d’excellente qualité. En fonction du type de gants de moto (ordinaire ou chauffant) à acheter, les critères de choix varient. Découvrez-les dans cet article.

Les critères de choix des gants chauffants

En période de froid intense (hiver notamment), les gants ordinaires ne parviennent pas à protéger correctement les mains des motocyclistes du froid. Lorsque ce dernier est trop intense, il est susceptible d’influencer les réflexes de conduite du motard. Les gants chauffants ont alors été conçus pour permettre aux motocyclistes de protéger leurs mains contre le froid. Certains modèles proposés par les constructeurs servent également à protéger de la pluie et du vent. Pour choisir des gants chauffants adaptés, voici l’essentiel des critères à prendre en compte pour un choix parfait.

Considérer ses habitudes

Vos habitudes quotidiennes font partie des critères que vous devez prendre en compte pour le choix de vos gants chauffants. Avez-vous l’habitude de conduire votre moto ou ne l’utilisez-vous que rarement ? Êtes-vous habitué à consulter votre smartphone ou un GPS au cours de vos trajets ? Les différentes réponses à ces interrogations vous permettront de choisir des gants chauffants possédant certaines caractéristiques : un modèle permettant d’utiliser un écran tactile, un modèle étanche et bien d’autres caractéristiques.

Le confort

Il est important pour tout motocycliste de porter des gants chauffants qui lui procurent un confort maximal. Un modèle possédant une bonne isolation thermique permet de bien conserver la chaleur et ainsi de garder les mains du motard bien au chaud. Aussi, il est important que la batterie des gants chauffants soit convenablement placée. Cela évite au motocycliste de ressentir une certaine gêne.

D’autre part, préférez des gants chauffants fabriqués avec des matières naturelles comme la peau de chèvre ou d’agneau. Cette matière offre une grande souplesse au niveau des articulations, ce qui permet au conducteur de bien manier les commandes. En cas de dérapage ou de chute, avoir des gants chauffants bien renforcés au niveau de la paume, de la main et au dos se révèle nécessaire pour protéger les mains du conducteur. Au moment d’effectuer le choix de vos gants chauffants, prenez en compte ces différents points. Procéder ainsi vous permet de réaliser un achat judicieux.

La température maximale de chauffe

La température maximale de chauffe entre également en ligne de compte lorsque vient le moment de se procurer des gants chauffants. Du fait de leur température de chauffe limitée, certains modèles de gants chauffants ne conviennent pas aux hivers les plus rigoureux. Si vous effectuez des trajets en direction de régions où l’hiver est sévère, il est préférable de choisir des modèles de gants chauffants qui offrent un chauffage conséquent.

L’autonomie de la batterie

Pour des gants chauffants, l’autonomie de la batterie dépend en grande partie de la température extérieure et du niveau de chaleur choisi. Pour de longs trajets par temps froids, l’idéal est de porter des gants chauffants dotés d’une bonne autonomie. Si vous êtes un habitué des longues distances en période de grand froid, préférez un modèle qui dispose d’une bonne autonomie et qui peut être branché directement sur la batterie de la moto. Ainsi, vous êtes certain de pouvoir conduire plusieurs heures sans voir vos mains geler.

D’un autre côté, si vous n’utilisez votre moto que de façon occasionnelle, il n’est pas nécessaire de vous procurer un modèle de gants chauffants de grande autonomie.

La protection                                                 

Comme expliqué plus haut, l’une des fonctions principales des gants de moto est de protéger les mains du motocycliste. Les chutes à moto peuvent en effet entraîner de sérieuses blessures à la main. Les gants chauffants équipés de coques de protection au niveau des phalanges et des doigts constituent un bon choix.

Le prix

Du fait de leur particularité, les gants chauffants sont vendus à des prix nettement plus élevés que ceux des gants ordinaires. Cependant, il est important de savoir qu’investir dans l’achat de cet équipement n’est en rien un gaspillage de ressources. Bien au contraire, il s’agit plutôt d’un investissement judicieux, car ces gants assurent une protection optimale des mains du motocycliste durant les jours de froid intense. De moins de 50 jusqu’à 300 euros, les prix des gants chauffants varient en fonction des modèles. N’hésitez pas à mettre le prix qu’il faudra afin de vous procurer un équipement sophistiqué dont vous pourrez vous servir pendant longtemps.

La marque

Différents fabricants proposent aux conducteurs de moto des gants chauffants. Pour s’assurer d’effectuer le choix parfait, il est fortement conseillé de porter son choix sur les modèles proposés par les meilleures marques. En vous référant à un bon fournisseur, vous pourrez vous procurer des gants chauffants de grande marque.

À l’instar des gants chauffants, il existe également des critères qu’il faut prendre en compte pour le choix de ses gants de moto ordinaires

Les critères de choix des gants de moto ordinaires


Plusieurs critères peuvent permettre au motocycliste d’effectuer le meilleur choix de gants pour protéger ses mains durant ses différents trajets. Parmi ces critères, on retrouve : 

  • La matière de fabrication ; 
  • La taille des gants ;
  • L’homologation CE ; 
  • La compatibilité avec les écrans et bien d’autres critères. 

La matière de fabrication

Le cuir et le textile constituent de bons choix. Les gants en cuir sont pour la plupart conçus avec du cuir de vachette. D’autres modèles par contre sont conçus avec du cuir de chèvre, une matière bien plus souple que le cuir de vachette. S’agissant des gants en matériau textile composite, les fabricants prennent généralement le soin de les renforcer en cuir ou en matière anti-abrasive au niveau des paumes (assez exposées en cas de chute). Grâce à l’utilisation de matériaux innovants comme le kevlar, les modèles de gants en textile sont devenus particulièrement résistants.

La taille des gants

Pour tout motocycliste, il est important de porter des gants adaptés à la morphologie de ses mains et de ses poignées. Lorsqu’ils correspondent parfaitement aux mains du conducteur, les gants procurent confort et liberté de mouvement à ce dernier. Il parvient alors à bien manier son engin.

L’homologation CE


Depuis le 20 novembre 2016, les gants certifiés CE ont été rendus obligatoires. Ils répondent à la norme européenne EN 13594 garantissant un excellent niveau de protection à l’abrasion, au déchirement, à la coupure et à l’arrachement. Ces gants répondent chacun à niveau de protection précis. Ainsi, pour des trajets à faible vitesse en milieu urbain, une protection de niveau 1 (durée de résistance à l’abrasion de 4 secondes) se révèle suffisante. Si vous effectuez des trajets fréquents ou hors agglomération, portez votre choix sur un modèle de niveau 2. Ce niveau correspond à une durée de résistance à l’abrasion de 8 secondes.

Une question importante se pose alors : comment identifier le niveau de protection d’un gant ? La réponse à cette préoccupation se révèle tout à fait simple. Pour identifier le niveau de protection d’un gant de moto, il suffit de se référer à son étiquette. Le niveau 1 est souvent désigné par la mention 1 ou 1 kp (knuckle protection) et le niveau 2 à la mention 2kp.

La compatibilité avec les écrans


À moto, de nombreux accessoires équipés d’écrans tactiles peuvent être utilisés. C’est notamment le cas des GPS moto qui permettent aux motocyclistes de s’orienter au cours de leurs différents trajets. Si vous avez l’habitude d’utiliser un GPS moto, choisissez un modèle de gant compatible avec les écrans. Il en est également de même pour les téléphones. Si durant vos trajets vous effectuez des arrêts pour téléphoner, utiliser des gants compatibles avec les écrans constitue la meilleure option qui s’offre à vous. Choisir des gants non compatibles vous obligerait à les ôter à chaque fois que vous aurez besoin de lancer des commandes sur votre GPS ou de manipuler votre téléphone.

La manchette

Généralement vue comme inesthétique, la manchette présente néanmoins certaines utilités. Servant à couvrir une partie des avant-bras, ce complément du gant améliore la protection contre les intempéries, notamment le froid et la pluie. Il est fréquent de voir les longues manchettes sur les gants d’hiver et de mi-saison.

La protection


La vocation première des gants de moto est d’offrir une protection optimale aux mains du conducteur. Pour cela, en choisissant vos gants de moto, prenez le soin de vérifier s’ils présentent les principales caractéristiques de protection. Il s’agit généralement des coques antichocs, les renforts de protection, des pattes de serrage et bien d’autres éléments.

 

Montre plus

Gérard

Particulièrement attaché à la Vendée, j'y ai ouvert un garage et tiens ce blog en parallèle !

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *