Auto

Quels sont les avantages de la conduite accompagnée ?

Il existe divers moments de la vie qui participent à l’indépendance d’une personne. Disposer d’un permis de conduire en est une. Pour être titulaire d’un permis, vous devez réussir les épreuves théoriques et pratiques. Pour les préparer, vous avez à votre disposition différentes options autres que l’apprentissage classique, dont la conduite accompagnée. Accessible dès l’âge de 15 ans, ce type de formation vous permet de profiter de nombreux avantages. 

De l’expérience à la clé 


20 heures de conduite sont imposées aux candidats qui suivent la formation classique. En choisissant la conduite accompagnée, ceux-ci doivent parcourir plus de 3000 km durant une formation de 2 ans maximum. Grâce à cette période étalée dans le temps, les jeunes conducteurs vont acquérir de l’expérience grâce aux diverses situations auxquelles ils sont confrontés durant l’apprentissage. Par conséquent, leur niveau d’attention est plus élevé et les risques de commettre des accidents après l’obtention du permis sont réduits. Si vous optez pour cet apprentissage anticipé, il est judicieux de varier les environnements de conduite afin d’accroître votre expérience au volant. En plus des conduites en ville, roulez sur les autoroutes et les routes en campagne. Il vous est même conseillé de conduire sous la pluie et par temps de neige. 

Une chance de réussite élevée

L’augmentation de la chance de réussite aux examens pratiques fait partie des privilèges de la conduite accompagnée. En effet, avec l’aide d’un accompagnateur, l’apprenti va acquérir diverses compétences pratiques. Il va ainsi bénéficier des années d’expérience de son enseignant pour devenir plus à l’aise derrière le volant. Des études ont démontré que plus de 74 % des candidats ayant choisi la conduite accompagnée ont réussi leurs examens au premier essai. Par contre, le taux de réussite de ceux ayant choisi la formation classique est de 55%. 

Période probatoire écourtée 

Que le candidat choisisse une formation classique ou un apprentissage anticipé, le score crédité sur son permis est toujours de 6 points. Ces points sont attribués dès l’obtention du permis de conduire. Ce score peut atteindre les 12 points s’il ne commet pas d’infractions durant sa période probatoire. Dans le cas contraire, il verra soustraire des points pouvant conduire à un retrait du permis de conduire.  

Pour ce qui est de la période probatoire, les candidats ayant opté pour la conduite accompagnée disposent d’un avantage considérable. Étant donné l’expérience qu’ils ont acquise durant leur formation, leur période probatoire est de 2 ans. Par contre, cette dernière est de 3 ans pour ceux qui ont suivi une formation classique. Autrement dit, 2 ans suffisent aux jeunes conducteurs ayant profité d’une conduite accompagnée pour récupérer les 6 points restants. 

Frais d’assurance réduits 

La conduite accompagnée rime avec des frais d’assurance réduits. En général, les compagnies d’assurances imposent un coût élevé aux jeunes conducteurs. Ceci étant dû au fait que ces derniers présentent des risques importants en circulation. Toutefois, les assureurs proposent un tarif préférentiel aux jeunes conducteurs ayant suivi une conduite accompagnée. La raison est que ce type de conducteur a plus d’expérience. 

Ainsi, grâce à la conduite accompagnée, le nouveau conducteur profite d’une surprime moins élevée. En favorisant cette forme d’apprentissage, une réduction de 50 % vous est accordée sur la surprime lors de la première année de conduite. Si vous ne commettez aucun accident lors de la deuxième année, la réduction octroyée est de 25 %. 

Coût de formation abordable  

Englobée dans la catégorie d’Apprentissage Anticipé de la Conduite (AAC), la conduite accompagnée est ouverte aux jeunes âgés d’au moins 15 ans. Cette forme d’apprentissage permet de faire des économies sur les coûts de formation. Il s’agit d’un point non négligeable, notamment pour les candidats qui doivent financer leur permis par leur propre moyen. Le coût moyen d’une formation à la conduite classique est plus élevé. Par contre, les candidats peuvent réduire leurs dépenses pour l’obtention de leur permis grâce à la conduite accompagnée. Cette économie de quelques centaines d’euros est due à la différence des heures supplémentaires de conduite entre les deux formes d’apprentissage. Avec la formation AAC, le candidat nécessite moins d’heures supplémentaires contrairement à celui qui prépare l’épreuve de conduite par la voie commune.

Si vous avez envie de réussir le passage au permis au premier coup tout en faisant des économies sur les frais de formation et d’assurance, optez pour la conduite accompagnée.

Montre plus

Gérard

Particulièrement attaché à la Vendée, j'y ai ouvert un garage et tiens ce blog en parallèle !

Articles Liés